La grande variété des malformations mammaires rendent toute réponse précise difficile sans consultation préalable.

Voici les malformations les plus fréquentes et leur traitements :

L'existance de malformations mammaires est souvent très mal vécues par les femmes. Signe de féminité tronquée, ces malformations sont souvent cachées aux proches et intériorisées. Cela est bien dommage car de nombreux traitements existent, sont assez simples à réaliser et cela dès l’adolescence.

 

Voici un listing des malformations mammaires les plus fréquentes. Toutes les malformations mammaires peuvent être prises en charge par la sécurité sociale.

Asymétrie mammaire

L’un de vos seins est plus gros ou tombe plus que l’autre.

Toutes les poitrines sont asymétriques. Vous aurez toujours un sein plus gros que l’autre, une aréole plus basse que l’autre. Néanmoins l’asymétrie majeure rentre dans la famille des malformations. Une asymétrie de volume d’un bonnet n’est pas normale.

Pour corriger une asymétrie majeure nous pouvons réaliser un lipofilling sur le sein le plus petit. Remonter (mastopexie) et réduire le sein le plus gros ou encore mettre deux prothèses de taille différente.

Les possibilités sont vastes et nous les adapterons à vos besoins.

Mamelons invaginés 

Vos mamelons sont rentrés et ne ressortent que rarement ou jamais.

Les mamelons invaginés sont un handicap pour l’allaitement. Ils peuvent aussi être une source de gène social.

Pour faire ressortir vos mamelons nous réalisons une petite cicatrice à la base du mamelon. Nous coupons ensuite les fibres qui tirent le mamelon vers l’intérieur et l’empêche de sortir. Nous refermons ensuite par quelques points de suture et réalisons un pansement particulier pour éviter que les mamelons ne s'invaginent de nouveau lors de la phase de cicatrisation.

Seins tubéreux 

Si l’un de vos seins ou les deux présentent l’une ou plusieurs de ces malformations, il est possible de les corriger : une aréole proéminente, une forme tubulaire, une asymétrie, un défaut de développement d’une partie du sein.

Les seins tubéreux sont très méconnus mais assez fréquents. Nous pouvons retrouver 3 grades de malformations

Grade 1 :
Le segment inféro-interne est déficient. L’aréole regarde en bas et en dedans. Les seins peuvent être petits, gros ou de volume normal.

 

Grade 2:
Les deux segments inférieurs (interne et externe) sont déficients, avec en conséquence une moitié inférieure du sein absente. La croissance mammaire ne s’effectue que dans les segments supérieurs entraînant une aréole regardant vers le bas.

 

Grade 3:
Les segments inférieurs et supérieurs sont déficients. La base mammaire est rétrécie et la croissance mammaire s’effectue sous forme de tube. Il s’agit presque toujours de seins hypotrophiques.

 

Le traitement des seins tubéreux passe quasi tout le temps par un lipofilling. Cette technique d’injection de graisse a nettement amélioré les résultats et les suites du traitement des seins tubéreux. En cas de seins tombants ou très petits nous pourrons associer une mastopexie ou une pose de prothèses.

Syndrome de polande 

Un de vos seins est inexistant avec ou sans une malformation du muscle pectoral et du membre supérieur.

Ce syndrome est particulièrement rare (1 à 3 naissance sur 100 000) et prédominant chez les hommes. Souvent il est diagnostiqué assez jeune par la malformation des muscles et du membre supérieur.

Le traitement consiste à réaliser (dès l'adolescence) un lipofilling. Plusieurs séances peuvent être nécessaires pour obtenir une symétrisation parfaite. Une fois la croissance finie et la maturité acquise nous pourrons envisager la pose d’une prothèse mammaire si nécessaire.

LE CABINET

Centre de Dermatologie et Chirurgie Plastique,

10 avenue Félix Faure, 06200, Nice

NOS HORAIRES

Lundi, mardi et jeudi de 9h à 18h

Mercredi et vendredi de 9h à 13h